Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE COLETTE DEFRAIN

EDUCATION- CULTURE ET REFLEXION

RÉFLEXION 10 5-NANOPARTICULES ET OXYDES DE GRAPHENE (Suite)

S'agit-il de fake news et veut-on empêcher de faire connaître les dangers du graphène dans le vaccin ? J'ai eu beacoup de mal à copier cet article dont le contenu ne semble pas autorisé. Vous le retrouverez dans le site de la quintacolonna précédent. Ici il s'agit des effets sur le sperme qui peut entraîner la disparition de l'espèce. Il y a aussi un article sur les effets sur le cerveau.

https://www.laquintacolumna.net/

On peut manipuler les gens avec les médias traditionnels que l'on peut contrôler. Il est plus difficile de le faire avec internet.  Il est indispensable que les responsables permettent aux jeunes d'exercer leur esprit critique et de bien les former. Ce n'est pas aux élites d'exercer leur pouvoir. Toutes les catégories  sont concernées. 

NE soyons pas victimes du bourrage de crâne des dirigeants.

Vous souhaitez attirer l'attention des médias lors de l'étude de la toxicité d'un nanomatériau ? Eh bien, utilisez du graphène et étudiez le sperme humain. Il existe déjà plusieurs études qui ont emprunté cette voie. La nouvelle étude publiée dans Scientific Reports indique que des concentrations comprises entre 1 et 25 g/ml n'affectent pas la viabilité des spermatozoïdes. Le nouveau travail, qui vise peut-être un prix Ig Nobel, utilise le sperme pour étudier la cytotoxicité, car chez l'homme, c'est la solution de facilité.

Des études antérieures sur des modèles animaux (administration intraveineuse à des souris de doses allant jusqu'à 1 mg/ml) montrent des dommages dus au stress oxydatif sur l'ADN et la membrane cellulaire, une accumulation dans les testicules, provoquant une inflammation, des nodules et des lésions, et une réduction de la motilité des spermatozoïdes. Dans le nouveau travail, deux nanomatériaux à base de carbone fonctionnalisés qui ont été proposés pour des applications biomédicales sont étudiés. Plus précisément, les nanotubes de carbone avec un groupe carboxyle (CNT – COOH) et de l'oxyde de graphène réduit (rGO).

L'article est Waseem Asghar, Hadi Shafiee,…, Utkan Demirci, "Etude de toxicologie des nanotubes de carbone à paroi simple et de l'oxyde de graphène réduit dans le sperme humain", Rapports scientifiques 6: 30270 (19 août 2016), doi: 10.1038 / srep30270 .

 

Dessin 20160820 SWCNT-COOH-concentration réduite d'oxyde de graphène et étude de toxicité sur les spermatozoïdes en fonction du temps srep30270-f1

Les nanotubes de carbone et le graphène sont insolubles dans l'eau, ils sont donc fonctionnalisés pour améliorer leur solubilité et leur liaison à certains médicaments. Les nanotubes de carbone monocouche sont souvent fonctionnalisés avec un groupe carboxyle (SWCNT-COOH). L'oxyde de graphène est utilisé pour fonctionnaliser des feuilles de graphène monocouche, qui sont partiellement réduites pour améliorer sa conductivité électrique donnant lieu à ce qu'on appelle le RGO.

Dessin 20160821 Analyse de viabilité des spermatozoïdes après incubation avec des nanomatériaux srep30270-f2

La viabilité des spermatozoïdes humains dans une culture avec différentes concentrations de SWCNT-COOH ou RGO a été quantifiée après 30 minutes et après 3 heures. Pour des doses inférieures à 25 µg/ml, aucun effet sur la viabilité des spermatozoïdes n'est observé.
Cependant, des signes d'un possible stress oxydatif sont observés, qui pourraient avoir des effets néfastes sur la fertilité masculine en plus grande quantité et sur des périodes plus longues que celles étudiées. Pour cette raison, les auteurs de l'étude appellent à une analyse future des effets de ces nanomatériaux sur le sperme

les fake news 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article